Mot du Chef d'Etat Major

BIENVENUE SUR LE SITE DE LA GENDARMERIE NATIONALE DE DJIBOUTI   

La Gendarmerie est une force en constant évolution

Lire l'intégralité du discours du Chef d'Etat Major de la Gendarmerie Nationale, le Colonel Zakaria Hassan Aden lors du 40ème anniversaire de la Gendarmerie.

06


Officiers, Sous-officiers, Gendarmes

Nous sommes réunis ce matin pour célébrer de manière conjointe le 40ème anniversaire de la création de notre institution, et le 17ème anniversaire de notre commandement. Ce double événement, que nous fêtons chaque année à la même période, est pour le haut commandement l’occasion de dresser d’une part un bilan de l’année qui s’achève, et de l’autre, fixer les lignes directrices de notre plan d’action pour l’année qui s’annonce.
Je voudrai, avant d’entamer mon propos, adresser mes très sincères remerciements à Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Armées, qui a bien voulu présider cette cérémonie, malgré les lourdes responsabilités que sont les siennes. Excellence Monsieur le Président de la République, c’est pour moi, et pour l’ensemble du personnel de la Gendarmerie une fierté incommensurable que vous accueillir ici, au centre d’instruction, et je voudrai vous signer notre profonde gratitude pour l’immense honneur que vous nous faites.
Votre présence rehausse l’éclat de cette modeste cérémonie et témoigne de l’estime que vous accordez à notre Institution qui s’évertue à demeurer à la hauteur de votre confiance par l’abnégation dont elle fait preuve.
Je voudrai adresser aussi mes remerciements, à Monsieur le Premier, à l’ensemble des membres du Gouvernement, ainsi qu’à vous tous pour votre présence qui témoigne du soutien que vous accordez à la Gendarmerie Nationale.

Officiers, Sous-officiers, Gendarmes
Je voudrai pour commencer, saluer la mémoire de nos camarades d’arme tombés sur le champ d’honneur, en service commandé ou qui nous ont quittés courant l’année dernière.
Je voudrais, particulièrement saluer la mémoire du GP Moussa Farah Bahdon et du G1 Zakaria Ismael Rabileh, en fonction au poste de Lac-Assal, tombés sous les balles de malfaiteurs armés qui les ont attaqués lâchement dans la nuit du 06 février 2016.
Nous prions le seigneur miséricordieux de les accueillir dans son paradis éternel et adressons nos vives condoléances à sa famille.
Quant aux blessés en service commandé, nous leur souhaitons prompt rétablissement.

Officiers, Sous-officiers, Gendarmes
C’est avec force et justice que la Gendarmerie œuvre à tout instant pour accomplir aux mieux ses missions régaliennes et répondre aux attentes de nos compatriotes en matière sécuritaire.
A tous les niveaux, les unités de la Gendarmerie, chacune dans son champ de compétence, participent à la mise en œuvre des plans d’action sécuritaires mis en place.
Dans un monde de plus en plus globalisé, les menaces sécuritaires évoluent et celle du terrorisme n’épargne pas notre pays comme notre région. Pour relever les défis complexes de la sécurité, la Gendarmerie se veut de plus en plus proactive et porte ses efforts sur la prévention.
Dans cette optique, le Groupement de Gendarmerie Mobile, tient une place de choix dans l’exécution des missions de sécurité publique de l’Institution. Il est employé à grande échelle dans l’amélioration sécuritaire, au cœur de la population, dans les centres urbains comme en milieu rural.
La présence des unités de Gendarmerie Mobile dans les centres névralgiques de la capitale, la mise en place permanente des patrouilles pédestres dans les zones sensibles, la participation active aux services d’ordre et de maintien de l’ordre témoignent de l’engagement de la Gendarmerie Nationale pour garantir la sécurité publique et rassurer nos concitoyens.
Pour accroitre la force de son action par gradation en fonction du niveau de violence, la Gendarmerie dispose de la seule unité dédiée à la lutte contre le terrorisme. Unité qui n’est plus à présenter, le GIGN, en constante perfectionnement, concentre le soutien du haut commandement pour le renforcement de son potentiel. Par une instruction continue, un entrainement diversifiée et permanente, des équipements aux pointes de la technologie, il s’agit de donner à cette unité les moyens d’une réponse efficace face à une crise majeure, mission ultime pour laquelle elle a été mise sur pied.

Officiers, Sous-officiers, Gendarmes
Dans cette lutte pour la sécurité, les unités judicaires, tiennent une place tout aussi importante tant au niveau de la prévention qu’au niveau de la répression. Vitrines de l’action de la Gendarmerie, elles occupent une place prépondérante dans la sécurité publique. Agissant 24h/24h, au plus de la population, elles excellent dans la recherche d’informations et parviennent grâce à leurs standards opérationnels d’élucider un nombre important d’affaires judiciaires.
La politique d’amélioration de la mobilité des brigades territoire par l’affectation des deux véhicules par brigade porte déjà ses fruits et améliore la portée de l’action des enquêteurs.
En complément des unités du groupement d’intervention et du groupement judiciaire, les formations du groupement spécialisé garantissent l’exécution des missions de sécurité routière et aéroportuaire.
D’abord, La Gendarmerie des Transports Aériens, responsable de la sécurité sur toute l’emprise de l’aéroport international d’Ambouli, prend continuellement des mesures pour élever le niveau de vigilance afin de préserver ce site de tout acte subversif avec un service de permanence conséquent, alliant dispositifs physiques de sureté, vidéo-surveillance et moyens humains prenant en compte l’ensemble du spectre de la sécurité aéroportuaire.
L’Escadron de la Sécurité, en continuelle évolution, poursuit son implantation sur le corridor de la RN1, véritable artère économique de notre pays. Les personnels de cette unité, surveillent 24h/24h, nuit et jour, l’ensemble du tronçon de la RN1, garantissent avec une abnégation remarquable la fluidité du trafic, et portent secours et assistance aux usagers de cet axe vital. Je voudrai ici, adresser mes vifs remerciements au Ministère du Transport et à la Direction de l’ARD pour leurs soutiens.
Sur le plan international, la Gendarmerie, participe aux côtés des autres nations, à l’effort de paix en maintenant des effectifs qualifiés dans les opérations de l’ONU et de l’Union Africaine, notamment en Centrafrique, au Congo, en Haïti en Somalie. Je voudrai souligner que deux officiers supérieurs tiennent des hautes fonctions au sein de l’ONU : le Colonel Ali Mohamed Robleh déployé comme Chef d’Etat-Major à HAÏTI et le Lt-Colonel Daher Ladieh Wais qui occupe la fonction d’officier de recruter au siège de l’ONU à New-York.

Honorables invités, Officiers, Sous-officiers, Gendarmes
Cet engagement exceptionnel de nos personnels que j’évoquais au début de mon intervention se reflète sur les résultats de l’action de la Gendarmer et traduit l’estime qu’elle a auprès de nos concitoyens, de nos dirigeants et des hôtes de notre pays.
Pour préserver ses valeurs traditionnelles, la Gendarmerie doit rester « forte et juste », assumer sa place légitime sur l’échiquier de la sécurité publique et se déployer davantage où ses missions l’appellent. La Gendarmerie a toujours attaché un intérêt particulier à la discipline, au respect de ses valeurs qui font la fierté de notre Institution.
Au niveau de la forme, un effort conséquent de soutien est continuellement fourni pour l’harmonisation et le soin de la présentation physique de nos personnels par leurs tenues, leurs attitudes et par le degré de qualité des prestations fournies à nos concitoyens.

Officiers, Sous-officiers, Gendarmes
Le fond de l’action de tout gendarme trouve son pilier dans son instruction. Afin de cultiver l’excellence, de parfaire et de maintenir le niveau professionnel de ses personnels, la Gendarmerie a érigé en priorité l’instruction de ses hommes.
Dans cette dynamique et au niveau international, le commandement de la Gendarmerie est aujourd’hui résolument tourné vers la diversification de ses partenaires afin de multiplier les opportunités de formations et d’échanges.
En plus des partenaires traditionnels que sont la France à travers la mission de coopération militaire et les Etats-Unis, la Gendarmerie a ratifié des accords de collaboration avec les Gendarmeries turques et italiennes.
Des relations de coopération ont été également initiées avec la Police Armée Populaire de la Chine aux missions similaires, avec l’Armée populaire de Libération, avec la Gendarmerie Royale du Maroc.
Cette politique d’ouverture vise à enrichir et diversifier par la formation et l’échanges les qualifications de nos personnels. Les fruits de cette politique se matérialise déjà par le nombre d’échanges et d’accord de multiples places de stages, dans ces pays partenaires.
Je voudrai, citer ici, un exemple représentatif qu’est notre coopération avec les Carabinieri Italiens qui, pour la deuxième année consécutive, ont conduit une mission de formation pluridisciplinaire (maintien de l’ordre, intervention, enquêtes environnementales, police scientifique et techniques) au profit de plus de 300 personnels de la Gendarmerie, ici au centre d’instruction pendant plusieurs mois.
Au niveau africain, l’excellence des rapports avec la Gendarmerie Royale du Maroc et les forces armées du Burkina Faso, a permis l’attribution de quatre places de formation d’officiers dans ces deux pays.
De plus, nos personnels poursuivent de manière continue des stages et séminaires en Egypte, au Sénégal, au Gabon, en Botswana, au Cameroun, au Mali, en France, en Italie, aux Etats Unis, en Chine et au Burkina Faso.
Au niveau national, la Gendarmerie concentre tous ses moyens sur l’édification du Centre d’Instruction Cheick-Moussa (CICM), siège de toutes les cessions de formations conduites sur le plan local.
Implanté sur un site adéquat en dehors de l’urbanisation, entièrement consacré à l’instruction de nos hommes et femmes, le CICM cristallise toutes les attentions et constitue aujourd’hui le centre névralgique de notre institution.  Réunissant déjà de toutes les infrastructures nécessaires à un centre creuset de formation, le CICM disposera d’un texte instituant officiellement l’Ecole de Formation de la Gendarmerie Nationale. Le haut commandement œuvre à lui donner les moyens pour devenir un centre de référence régional.

Sans revenir sur nos réalisations au cours de cette année, je voudrai souligner nos progrès en matière d’équipements et de moyens majeurs :

  1. Dans le cadre de notre programme d’informatisation, la connexion de toutes les unités sur notre réseau INTRAGEND est achevée et complètement fonctionnel. Cette interconnexion relèvera l’efficacité opérationnelle par la circulation rapide des messages opérationnels qu’elle permet, toutes les unités étant au même niveau d'information.
  2. Les véhicules de plusieurs unités de Gendarmerie ont été dotés d’un système de géolocalisation embarqué suivit et contrôlé en temps réel à partir du Centre Opérationnel de la Gendarmerie. Cet équipement offre l’option d’échanges par messageries satellitaires avec le Centre Opérationnel en cas de défaillances des systèmes de communication radio classiques.
  3. Au niveau du contrôle et de la sécurité routière, la Gendarmerie a pu acquérir les équipements techniques dans le cadre du projet E-Trafic et finaliser la connexion avec les services des mines. Grâce à cet outil les unités de sécurité routière pourront être en mesure de contrôler en temps réel la situation de tout véhicule en circulation,
  4. De plus, la Gendarmerie a mis en service récemment un drone de surveillance qui pourrait être déployé dans les engagements majeurs des unités d’intervention pour le renseigner opérationnel.
  5. Sur le plan opérationnel, l’Institution a renforcé l’équipement de son personnel en armement
  6.  

Sur le plan Institutionnel, la Gendarmerie Djiboutienne a initié un processus d’intégration de la FIEP, comme membre associé. A ce titre, une équipe d’experts de cette organisation est attendue à Djibouti pour une évaluation terrain. La FIEP est une association qui rassemble les plus grandes Gendarmeries Européenne. En cas d’adhésion, pour la Gendarmerie Djiboutienne, la FIEP constitue une plateforme qui consacrera le prestige et le professionnalisme de la Gendarmerie.


Officiers, Sous-officiers, Gendarmes
Si la Gendarmerie a pu évoluer et atteindre ce niveau c’est indéniablement grâce au soutien indéfectible de son Excellence Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef Suprême des Armées qui a toujours répondu favorablement à nos multiples sollicitudes. Je voudrai lui rendre ici un vibrant hommage et lui exprimer mes sincères remerciements au nom de l’ensemble du personnel de la Gendarmerie Nationale et en mon nom personnel.
En jetant un regard rétrospectif sur le chemin parcouru jusque-là, c’est à juste titre que l’on constate l’ampleur de l’évolution de notre institution.
Pour ce qui est projets pour l’année 2017 qui s’annonce, la Gendarmerie s’inscrit dans la même logique de montée en puissance et de renforcement des capacités à tous les niveaux, sur le plan de l’amélioration de la qualification des ressources humaines, sur le plan des infrastructures ainsi que sur le plan institutionnel.
A ce titre, pour optimiser le maillage territorial, la Gendarmerie mettra en place une politique de redéploiement de certaines de ses composantes dans les régions de l’Intérieur et manière générale, et de manière spécifique la mise en place d’un Escadron de Sécurité Routière qui prendra en compte le corridor Nord.

Honorables invités,
En ce jour de célébration de la Gendarmerie, je voudrai d’abord saluer votre engagement de tous les jours, votre courage, votre abnégation au service la Gendarmerie et reconnaitre à juste titre le professionnalisme dont vous faites preuve dans l’exécution de vos missions, et ce, à tous les niveaux.
C’est toujours à travers vos actions dans l’exercice de vos diverses attributions, vos comportements de tous les instants que se fait et se forge la réputation de notre Institution.

Jusque-là, vous avez su préserver l’image de la Gendarmerie et le travail que vous faites est apprécié et salué par tout le monde, par la population, par les hautes autorités du Gouvernement et en particulier par le Président de la République, son Excellence Monsieur Ismaïl Omar Guelleh, Chef suprême des Armées.
Je vous exhorte à rester engagés au service de la sécurité nationale, au service de nos concitoyens et à préserver la tradition de l’excellence qui fait la fierté de la Gendarmerie.
Mes remerciements vont également à Son Excellence, Monsieur le Premier Ministre et également à Son Excellence Monsieur le Ministre de la Défense Nationale ainsi qu’à chacun des membres de notre gouvernement pour l’appui et la confiance accordée à notre institution.
Je voudrai également exprimer mes remerciements aux Forces Armées Djiboutiennes, et à tous nos partenaires français, américains, chinois, turques, italiens pour l’excellence de nos rapports de coopération.
Officiers, sous-officiers, gendarmes et personnels civils de la Gendarmerie, pour terminer mon propos, je vous souhaite à tous et à vos familles une bonne et heureuse année 2017, pleine de santé, de bonheur et de prospérité.

Vive la République de Djibouti ! ---- Vive le Président de la République !

-----Vive la Gendarmerie Nationale !-------

.