Coopération Régionale & internationale

BIENVENUE SUR LE SITE DE LA GENDARMERIE NATIONALE DE DJIBOUTI   

Coopérations

L'INTERNATIONALISATION, GAGE D'UNE EVOLUTION DE L'INSTITUTION
« LA STRATEGIE DE COOPERATION  DE LA GENDARMERIE »

233

Dans le cadre d’une politique e modernisation de la Gendarmerie Djiboutienne, son Haut Commandement avait initié des relations de coopération militaire avec des partenaires étrangers, notamment avec des Gendarmeries des pays amis, en charge de la sécurité publique et  la défense nationale.

 

Lutte contre l’immigration clandestine, vers une coopération internationale

0317Dans la journée du mercredi 28 décembre 2017, le Colonel ZAKARIA HASSAN ADEN, Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale, a reçu à l’Etat-Major, l’Amiral AWAD EL AID AL BALAWI, Directeur Général des Gardes Frontalières du Royaume d’Arabie Saoudite, en visite de travail à Djibouti.
Cette visite de travail, avait pour objet d’étudier les voies et moyens pour renforcer la coopération, entre la Direction des Grades Frontières Saoudienne et la Gendarmerie Djiboutienne, dans la lutte contre l’immigration clandestine et la traite d’êtres humains.
La Gendarmerie Nationale est l’une des plus importantes forces engagées dans la lutte contre ce phénomène. Grâce à un maillage territorial large et un déploiement stratégiques des unités dédiées, la Gendarmerie tient un rôle majeur dans l’effort de circonscription de l’immigration clandestine.
Il faut souligner qu’au cours des cinq dernières années, la Gendarmerie Nationale, a intercepté et reconduit aux frontières plusieurs dizaines de milliers de candidats à l’immigration illégale et présenté à la justice, un nombre important de trafiquants et d’auteurs de traite de personnes.
L’engagement intense de la Gendarmerie dans cette lutte s’inscrit dans la durée malgré les limites de ses moyens

 

FIEP, bientôt l’adhésion

0217La Gendarmerie Djiboutienne a, depuis l’année dernière, signifié son intérêt pour de la FIEP, en participant comme pays invité, à la dernière réunion de l’organisation à Toulon, en France, fin mai 2013. Au cours de cette rencontre qui a regroupé des représentants des gendarmeries membres, les participants de la Gendarmerie Djiboutienne avait présenté l’Institution dont les missions sont naturellement similaires à toutes les Gendarmeries du Monde.
La FIEP qui est, à la base, l’organisation des Gendarmeries des pays Européens partageant la Méditerranée, d’où l’acronyme FIEP : France-Italie-Espagne-Portugal, qui en sont les membres fondateurs, en 1974. L’adhésion sera par la suite étendue dans un premier temps, aux autres pays Européens, Nord Africains bordés par la Méditerranée, et dans un deuxième temps, elle sera ouverte à tous les pays disposant d’une Gendarmerie et ou d’une force de police à statut militaire.
Suite à l’expression de la volonté d’adhésion de notre Gendarmerie à cette organisation, qui cette année est présidée par la Jordanie, une mission (Fact Finding Mission) de la FIEP a été dépêchée sur Djibouti, aux fins d’évaluer la Gendarmerie Djiboutienne, et ce, du 12 au 17 février 2017. Une délégation de sept (07) officiers des Gendarmeries Jordanienne, Française, Portugaise, Italienne et Turque composait cette mission.
De prime abord, la délégation a eu un entretien en tête-à-tête avec le Chef d’Etat-Major, le Colonel Zakaria Hassan Aden, qui la accueilli les membres de la manière la plus chaleureuse. Le Chef d’Etat-Major a donné un aperçu général de la Gendarmerie Djiboutienne, son organisation et l’orientation qu’il souhaite donner à son format.
Par la suite, la délégation a entamé quatre journées pleines de travail, comprenant exposés et présentations faites par les officiers de Gendarmerie, visites des unités et formations, démonstrations des unités d’intervention. Le but étant de permettre à la délégation d’avoir une idée précise sur l’organisation de la Gendarmerie, ses missions et attributions, l’implantation de ses unités et formations sur territoire, l’ampleur de son action, ses moyens et ses capacités ainsi qu’un aperçu du niveau de qualification de ses personnels.
La délégation, dans le cadre de son travail, a sillonné les unités de la capitale comme les unités implantées dans les régions de l’intérieur. Les membres de la délégation de la FIEP ont été reçu tant par les autorités gouvernementales, administratives que par les autorités judiciaires, comme Monsieur le Procureur Général.
Durant leur séjour, les membres de la délégation ont pu apprécier à juste titre le niveau de développement et d’organisation de l’institution, le chef de la délégation, le commandant ZWIDA n’a pas manqué d’exprimer son admiration devant le constat de professionnalisme des différentes unités et formations dans l’exécution de leur travail. Il a salué aussi le leadership dont dispose la Gendarmerie Djiboutienne notamment à travers son Chef d’Etat-Major qui affiche sa détermination pour la modernisation de l’Institution. La délégation a aussi apprécié l’attachement de la Gendarmerie Djiboutienne aux valeurs et principes régaliens de toute Gendarmerie, ainsi qu’à sa tradition d’excellence. C’est donc avec connaissance complète et une appréciation positive que la délégation a quitté Djibouti.
La prochaine assemblée des Chefs des Gendarmeries membres de la FIEP se tiendra à AMMAN en Jordanie, au mois d’octobre 2017. Assemblée qui consacréra probablement l’adhésion de la Gendarmerie Djiboutienne à cette imposante plateforme d’échanges qu’est l’organisation de la FIEP.

 

Gendarmerie Djiboutienne / Gendarmerie Française : une coopération franche et durable

Du 28 au 30 Mars 2017, à la tête d’une délégation, le Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie, le Colonel ZAKARIA HASSAN ADEN s’est rendu à Bordeaux en France pour assister à la troisième édition du Spécial Opérations Forces Innovation.
Le Colonel ZAKARIA HASSAN ADEN a également assisté à des démonstrations performantes et efficaces de la part des Forces spéciales du PAOS (Posé d'Assaut Opérations Spéciales).
Toujours durant cette visite de travail en France du 30 au 31 Mars 2017, le Chef d’Etat-Major a rencontré différentes autorités militaires dans l’optique de raffermir et améliorer les relations bilatérales.
En premier lieu, le Colonel ZAKARIA HASSAN ADEN a été reçu par le général de corps d’armée DIDIER BROUSSE, Directeur de la Coopération de Sécurité et de Défense.
Au cours de cet entretien, les deux parties n’ont pas manqué de mettre en exergue l’état actuel de la coopération mais aussi les efforts à fournir pour le futur.
Toujours dans le cadre de sa visite de travail, le Colonel ZAKARIA HASSAN ADEN a rencontré le Général d’armée Richard LIZUREY, Directeur Général de la Gendarmerie Française. Les échanges entre les deux homologues ont été fructueux et riches en perspectives. En effet, il a été convenu de la création de nouvelles unités spécialisées à Djibouti ainsi que de la réalisation de multiples formations pour perfectionner l’expérience et les compétences des gendarmes à Djibouti. Le Directeur Général de la Gendarmerie Française a assuré  de soutenir la Gendarmerie Djiboutienne dans sa quête de développement.
Pour finir le Colonel ZAKARIA HASSAN ADEN a rencontré le Général de division JEAN-CLAUDE GOYEAU, Adjoint à la Direction de la coopération internationale du ministère de l’Intérieur.
Durant les échanges, le Colonel ZAKARIA HASSAN ADEN a mis l’accent sur les formations au profit des personnels de la gendarmerie Djiboutienne ainsi que sur la  modernisation des moyens techniques

 

Mission de haut niveau de la Jandarma Turque


0117Le 11 avril 2017 une délégation d’Officiers Supérieurs de la Jandarma Turque conduite par le Colonel ERSEL OZER, a été reçue par le Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie le Colonel ZAKARIA HASSAN ADEN dans son bureau. Les officiers de la Jandarma étaient accompagnés par l’Ambassadeur de la Turquie à Djibouti, Son Excellence Monsieur SADI ALTINOK ainsi que de l’attaché militaire le Lt-Colonel BAHRI AYHAN.
L’objet de cette visite de travail était l’approfondissement des relations entre les deux instituions sœurs que sont la Jandarma Turque et la Gendarmerie Djiboutienne.
A l’issue de la réception par le Chef d’Etat-Major, la délégation a visité durant les trois journées de mission (du 11 au 13 avril) toutes les unités et formations de la Gendarmerie. Un programme bien rempli, alliant présentations, démonstrations des unités d’intervention (GIGN-Groupement de Gendarmerie Mobile), visites des installations et des équipements ainsi qu’un petit volet touristique a été préparé à la délégation. Cette visite a permis à la délégation des gendarmes turques d’apprécier le niveau de développement atteint par la Gendarmerie Djiboutienne en matière des technologies de communication. En effet, une démonstration des capacités du nouveau système de  géolocalisation par GPS qui équipe les véhicules de Gendarmerie leur a été faite, lors d’une visite au Centre Opérationnel de la Gendarmerie. La messagerie instantanée INTRAGEND permettant un échange rapide de l’information et qui connecte l’ensemble des unités de Gendarmerie leur a également été présentée.
La Gendarmerie Djiboutienne et la Jandarma Turque, forces aux missions similaires et aux traditions très proches, entretiennent depuis 2010 des relations de coopération caractérisées par une entente mutuelle et une volonté commune de renforcer leur partenariat.
Le 13 avril qui marquait le dernier jour de travail, s’est tenue à l’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale, une réunion de synthèse dirigée par le Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie Nationale, le Colonel ZAKARIA HASSAN ADEN, et qui a regroupé les membres de la délégation turque et les officiers d’Etat-Major de la Gendarmerie.
Cette nouvelle mission constitue une étape supplémentaire dans l’affermissement des relations entre les deux forces.

 

Turquie : Une étape décisive avec la Jandarma


212La Jandarma Turque qui avait bien accueillie l’initiation d’une coopération entre les deux Institutions aux missions similaires, a envoyé une délégation de haut niveau, conduite par le Général de Brigade Adnan ARSLAN.
Cette délégation dont l’objet de la visite s’inscrivait autour d’un raffermissement des liens de coopération avec la Gendarmerie, a été reçue à l’Etat- Major de Gendarmerie par le Colonel Zakaria Hassan Aden, Chef d’Etat- Major de la Gendarmerie.
Lors des entretiens très cordiaux entre le Chef de la Délégation et le Chef d’Etat- Major de la  Gendarmerie, il a été évoqué les domaines de coopération et les possibilités quant à l’aboutissement d’un projet de protocole d’accords bilatéraux.  

 


La Carabinieri italienne : Modèle d’une coopération concrétisée


213Ce qui n’était qu’un projet portant sur la signature d’un protocole d’accords bilatéraux entre Carabinieri italienne et la Gendarmerie Djiboutienne, se concrétise enfin. En effet, le Colonel Zakaria Hassan Aden, Chef d’Etat- Major de la Gendarmerie est attendu en Juin prochain à Rome pour la signature du protocole.
C’est le Général de Corps d’Armée Vincenzo GIULIANI, de la Carabinieri italienne, en visite à l’Etat- Major de la Gendarmerie en décembre dernier qui l’a annoncé.
Désormais, ce protocole permettra de bénéficier d’un large panel d’opportunités en matière des formations et des stages dédiés aux personnels de la Gendarmerie et ce, dans divers domaines, notamment à la gestion des foules, à la police technique et scientifique, aux enquêtes de stupéfiants, les faux-billets, aux techniques de l’intervention spécialisée etc…. Aussi, ce protocole ouvrira grande les portes sur des relations plus amarrées.

 

Organisation des Gendarmeries Africaines (OGA):


214 Le Colonel Zakaria Hassan Aden, Chef d’Etat-Major de la Gendarmerie a participé à la 4ème Conférence de l’Organisation des Gendarmeries Africaines, le 23 et 24 novembre 2015 à Dakar. Avaient également pris part, à cet événement d’envergure, une trentaine de responsables de Gendarmerie et de partenaires. 
Lors de cette Conférence, il a été soumis aux Gendarmeries membres, un protocole portant sur une coopération technique et opérationnelle pour promouvoir les échanges et la coopération dans la lutte contre la criminalité transnationale, le terrorisme, le trafic de drogue et la cybercriminalité. Pour l’effectivité de cette coopération, l’O.G.A prévoit la mise en place d’un Système d’Informations des Gendarmeries Africaines dénommé SIGA qui servira de plateforme d’échanges et de partage d’informations en réseau.

Cette initiative permettrait de raffermir les relations des Gendarmeries membres de l’OGA mais surtout d’échanger toute information utile dans la lutte contre les formes de menaces ci-dessus évoquées. 

 

France : le CEMGN, hôte du DGGN français


216
Le 26 novembre 2015, le Colonel ZAKARIA HASSAN ADEN,  Chef d’Etat- Major de la Gendarmerie de Djibouti a été reçu à Paris, par le Général d’Armées Denis FAVIER, Directeur Général de la Gendarmerie française.

L’Objectif s’inscrit toujours dans la politique de la consolidation des relations de coopérations avec les partenaires étrangers, initiée par le Chef d’Etat- Major de la Gendarmerie de Djibouti. Lors de leur entretien, les deux responsables ont évoqué et ont longuement discuté des relations amicales qui lient les deux institutions et de leur volonté commune de s’y impliquer davantage.

 

Chine : Des relations privilégiées

Invité par son homologue de la Police Armée Populaire, le Colonel ZAKARIA HASSAN ADEN, Chef d’Etat- Major de la Gendarmerie Nationale s’est rendu à Beijing, en Chine le 26 Octobre 2015.
Durant son séjour, le Chef d’Etat- Major de la Gendarmerie Nationale s’est entretenu avec plusieurs grandes autorités militaires, en l’occurence le Général de Division Liu Zhenli, Chef d’Etat- Major de la Police Armée Populaire et le Général de Division GUAN Youfei, Directeur Général Adjoint du bureau des Affaires Etrangères du Ministère Chinois de la Défense.
Les entretiens ont porté sur la volonté bilatérale de promouvoir une coopération très étroite. Directeur Général Adjoint du bureau des Affaires Etrangères du Ministère Chinois de la Défense a, pour sa part, exprimé son désir d’étendre la coopération et d’apporter son soutien à la Gendarmerie et de prendre une part active au renforcement de ses capacités opérationnelles.
En outre, le Colonel ZAKARIA HASSAN ADEN a profité de son séjour pour rendre visite à la prestigieuse académie d’infanterie mécanisée de Shijiazhuang où il a été reçu par son Commandant, le Général WANG Jing. Cette académie qui compte deux officiers de la Gendarmerie parmi ses stagiaires pour la session 2015/2016 est présentée comme le « West Point » de la Chine.

 

La FIEP: L’adhésion de la Gendarmerie de Djibouti
à l’association de grandes gendarmeries

La FIEP (France - Italie - Espagne - Portugal) est l'association des forces euro-méditerranéennes de Gendarmerie et de police à statut militaire. Créée en 1994, elle regroupe actuellement la Gendarmerie française, l’Arma dei Carabinieri italienne, la Guarda Civil espagnole, la Guarda Nacional Republicana portugaise, la Jandarma turque, la Koninklijke Maréchaussée néerlandaise, la Gendarmerie Royale marocaine, la Gendarmerie roumaine et la Darak Force jordanienne.
Cette association est destinée à renforcer la coopération entre ses membres pour mieux répondre aux enjeux de sécurité. Elle permet ainsi aux gendarmeries européennes de se maintenir au plus haut niveau technique, mais aussi de développer les capacités et d’échanger leurs valeurs avec les autres gendarmeries dans le voisinage méditerranéen, avec de véritables perspectives en matière de retour en sécurité intérieure et de stabilité globale.
La Gendarmerie de Djibouti voudrait adhérer cette association afin de :
- Initier des relations de coopération avec les autres grandes Gendarmeries
- Créer des opportunités de formations et des stages plus qualifiants
- Pouvoir bénéficier également de cessions de moyens et d’équipements
- Accroître son rayonnement international
Sur invitation du Président actuel de la FIEP, les Capitaines ABDOUL-KARIM IBRAHIM YOUSSOUF, adjoint au Directeur de l’Instruction et HASSAN AHMED IBRAHIM, Commandant la Section des Recherches et de Documentation se sont rendus à Toulon (France) pour présenter la Gendarmerie de Djibouti lors de la réunion de l            FIEP du 23 au 26 mai 2016.
Outre la Gendarmerie de Djibouti, d’autres forces de police à statut militaire comme celles de Tunisie, du Brésil voir d’Ukraine cherchent aussi à devenir membre de cette prestigieuse association.

 

Missions OPEX : Plus d’une vingtaine gendarmes,
prêts aux déploiements das les missions onusiennes de maintien de la Paix

Courant la fin du mois de Novembre 2015, des tests SAAT (Selection And Assessment Team) en français se sont déroulés à Djibouti, plus précisément au Camp FARAH HABANEH où plus d’une cinquantaine de gendarmes y ont participé.
A l’issue d’une semaine de tests continus dans diverses épreuves, les candidats retenus ont été, après étude minutieuse des dossiers par le DPKO, ventilés sur différentes missions, à savoir le MINUSCA, le MINUSCO et le MINUSTAH.
Deux Officiers, à savoir les capitaines ILIAS ADEN ABDILLAHI et ABDOUSSALAM OUMAR ABOBAKAR sont déployés dans le cadre de la MINUSCA et se trouvent actuellement à Bangui où ils ont été affectés dans la Division « Formation ».
Sept autres gendarmes se préparent pour un déploiement imminent dans le cadre de la MINUSCO, à la République Démocratique du Congo.